Apéros Facebook annulés à la Réunion

29 juillet 2010

Comme ailleurs, à la Réunion, un message sur Facebook suffit pour inviter des milliers de personnes et une convocation de l’organisateur à la gendarmerie suffit pour l’annuler.

Apéro Facebook

Facebook, réseau social international, est devenu le moyen le plus facile pour organiser un apéro à grande échelle. Pour cela, il suffit d’écrire un message sur la page d’accueil, tout le monde accepte et l’apéro est organisé ! Mais il y a une chose que les organisateurs de ce genre ne mesure pas : la sécurité.
C’est le cas d’un jeune réunionnais de 19 ans. Grâce à Facebook, il a décidé d’organiser un apéro géant au Ti’Boucan à Saint-Gilles. Heureusement, la gendarmerie a su le convoquer à temps pour le persuader de l’annuler.
Il lui a été rappelé que pour organiser un tel évènement il doit être responsable. De plus, il faut prévoir des médecins de garde et organiser toute la sécurité. Le jeune aurait été tenu responsable s’il arrivait quoi que ce soit aux personnes.
Avant, deux jeunes avaient eu la même idée, mais à Saint Pierre et ce n’est pas la gendarmerie, mais la Sous Préfecture de saint Pierre qui l’a interdit.
Et bien avant cela, à Nantes, une jeune personne a trouvé la mort suite à ce genre d’évènement. Depuis, les préfectures et gendarmeries surveillent ce type de manifestation. L’apéro Facebook avec les copains, c’est drôle, mais pas quand tout risque de tourner au cauchemar quand il y a des milliers d’invités…


Articles connexes :

Timbres collector de La Réunion

Florence Arginthe, Miss Saint-Joseph 2009


A lire aussi: