Galette des rois

Le 6 janvier, c’est l’Epiphanie et on mange des galettes. Celui qui trouve la fève doit offrir la galette du lendemain et celui qui trouve le petit sujet caché en plus de la fève, doit offrir la boisson (mousseux, muscat, champagne…).

Pourquoi donc ? Si la fête est religieuse, car elle célèbre la présentation de Jésus aux rois mages, la galette, elle, a une toute autre origine : il s’agit d’une pratique païenne qui trouve ses sources dans les Saturnales de Rome, fête qui avait lieu au début de janvier en rapport avec le solstice d’hiver : la galette, ronde et dorée représentait le retour de la lumière. Les romains utilisaient alors une fève comme bulletin de vote pour élire le roi du festin lors de ces fêtes.

Cette fève, dit-on, viendrait aussi de la légende de Peau d’âne : au moment d’enfourner le gâteau, la bague qu’elle portait au doigt glissa dans la pâte.

Pour connaître l’histoire complète de la galette, rendez-vous sur kelsalle Magazine.


A lire aussi: