Le maloya, patrimoine mondial de l'humanité

29 juillet 2010

La culture réunionnaise n’est pas laissée pour compte puisque depuis octobre 2009, le maloya de la Réunion est inscrit au patrimonial mondial de l’humanité par l’Unesco.

Photo danceuse Maloya Réunion

flickr.com
Un travail de titan mené par l’équipe de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR). Cette lutte est gagnée grâce à des militants comme Gramoun Baba qui ont empêché le vrai maloya de disparaître. L’inscription du maloya est à la fois une reconnaissance nationale et internationale de la culture réunionnaise.
Cette danse née dans les plantations, était aussi le chant des esclaves reflétant les valeurs de tolérance, de solidarité et de « maillage ». Aujourd’hui encore, cette danse et ce chant continue à se faire entendre et danser, grâce à la nouvelle génération comme Maya Pounia…
Après cette victoire, la Réunion est à nouveau candidate au patrimoine mondial de l’Unesco afin de présenter ses pitons, remparts et cirques. Le résultat devrait tomber le 02 août 2010. Nous souhaitons bonne chance à la délégation réunionnaise.


Articles connexes :

Florence Arginthe, Miss Saint-Joseph 2009

Concert Kenza Farah à la Réunion


A lire aussi: